Par qui un terrain peut-il déclaré impraticable ?

Seul, et à tout moment, l’arbitre peut déclarer le terrain impraticable dans le cas où il jugerait la pratique du jeu aléatoire ou dangereuse en raison :
a) du mauvais état du sol ( recouvert de nombreuses flaques d’eau,trop enneigé, verglacé ou comportant des inégalités dues au gel, etc…).

b) de mauvaises conditions atmosphériques ( pluie diluviennes , orage, tempête de neige, brouillard, etc.)
c) du mauvais équipement du terrain ( but non conforme à la Loi1, marquage nettement insuffisant, etc.)
Dans la mesure du possible et selon les circonstances, l’arbitre s’efforcera à faire disputer (ou reprendre) la rencontre en veillant à ce que le club recevant exécute les travaux d’amélioration du terrain ( par exemple, balayer la neige, assécher les parties couvertes d’eau, tracer le terrain, réparer les accessoires, etc.)
Il décidera alors si le terrain est praticable ou non.

5.02 L’arbitre arrive au stade alors qu’il a neigé dans les heures précédent la rencontre. Comment doit-il procéder afin de prendre une décision quant au déroulement ou non du match.

Lorsque la rencontre n’a pas été reporté ou lorsqu’un arrêté municipal n’a pas été déposé, il appartient aux arbitres, lorsqu’ils arrivent au stade, d’effectuer le tour des installations puis de décider, en dehors de la présence des dirigeants des deux équipes, si le terrain praticable ou non.

Ils doivent avoir à l’esprit, notamment au niveau amateur, que la remise en état d’un terrain peut nécessiter un coût important pour une commune. Il convient donc de prendre une décision en toute connaissance de cause afin d’éviter de débuter le match et de l’interrompre au bout d’un certain temps.

5.03 Que doit faire l’arbitre lorsqu’on lui présente un arrêté municipal avant la rencontre ?

Lorsque l’arrêté est affiché à l’entrée du stade

• Si l’arbitre ne peut accéder dans le stade il rejoindra à son rapport tout justificatif qu’il aura pu récupérer ( l’arrêté en lui-même ou une photocopie, par exemple).

Lorsque l’arrêté est affiché ou présenté à l’arrivée au vestiaire:

• Lorsque l’arbitre parvient à céder au vestiaire, il ne fera pas jouer le match. Il est interdit de passer outre un arrêté municipal. Il effectuera un rapport en relatant les circonstances de la présentation de cet arrêté et joindra le document.

S’il a la possibilité de se rendre sur le terrain, il en constatera l’état et précisera dans le rapport si celui-ci était, selon lui praticable ou non.

Dans la mesure où les deux équipes sont présentes il fera compléter la feuille de match et précisera sur celle-ci si le terrain était selon lui praticable ou un praticable.

5.04 Alors que le match a débuté un représentant de la mairie demande l’interruption du jeu pour remettre à l’arbitre un arrêté municipal. Que doit faire l’arbitre?

Au même titre qu’un arrêté municipal présenté avant la rencontre, ce document officiel doit porter le nom, la qualité du signataire, le cachet de la mairie et la signature. L’arbitre doit arrêter le match, se saisir de ce document et l’envoyer à la commission compétente. Il précisera dans son rapport les conditions dans lesquelles cet arrêté lui a été présenté.

  1. Brouillard

6.01 Quelle conduite l’arbitre doit-il appliquer lorsque un brouillard intense fait son apparition en cours de partie?

L’arbitre interrompt le match et met en place la procédure qui doit déterminer la poursuite ou non du match. Il s’agit pour un arbitre assistant, de voir son collègue au piquet de coin opposé dans l’axe de la diagonale du terrain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here