Ce n’est pas pour rien que le Fc Barcelone n’avait pas changé d’entraîneur depuis plus de 17 ans. Tous les entraîneurs qui sont sur le banc du Barça pendant cette période ne sont pas tous forcément de très bons, mais la prudence exige qu’il faut prendre le temps et l’été est toujours approprié pour ces genres de décisions.

Un changement d’entraîneur en lors du mercato hivernal n’est généralement pas bon signe. Ce sont des situations extrêmes et il faut forcément des mesures extrêmes pour y arriver. Un club peut changer d’entraîneur lorsque les objectifs a lui assignés sont loin d’être atteints. Le cas de Valverde laisse jusque là des doutes en ce sens que le Fc Barcelone est à la tête de la Liga et est encore en course sur tous les fronts.

Aucun doute que Quique Setién soit un bon entraîneur mais le timing de son arrivée n’est certainement pas le bon. C’est une évidence que le licenciement de Valverde à cette étape de la compétition laissera beaucoup de traces. Une chose est de vouloir imposer une philosophie de jeu, l’autre est d’avoir le temps nécessaire pour le faire et aujourd’hui Setién n’a pas ce temps nécessaire pour imposer cette idéologie.

C’est une révolution du Cantabrique pour un retour aux origines, en théorie. Cela prend généralement du temps et le Fc Barcelone a tout aujourd’hui sauf le temps. Quique Setién a donc l’obligation de décider s’il faut aller coûte que coûte dans cette logique de redorer le blason de l’équipe d’antan, même si cela implique qu’il faudra sacrifier des titres. Ou faire des résultats à court terme en gagnant du temps afin de mener sa révolution pour l’été prochain. Dans l’un ou l’autre des cas le Fc Barcelone perdra. L’équipe peut être condamnée à une année vierge pour ce qui concerne la première option. Pour la seconde l’arrivée de Quiqué n’était réellement pas la solution adéquate puisqu’il n’était pas vraiment meilleur que Valverde.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here