Le feuilleton Mbappé est visiblement loin d’être terminé. Après la bourde du joueur suite à sa sortie samedi contre Montpellier, des voix se sont levées pour fustiger son comportement. À l’image de beaucoup d’autres journalistes, Denis Balbir, qui n’a pas été tendre avec le joueur lors d’une chronique But Football Club.

“Mbappé a fragilisé son entraîneur”
“Si le Paris Saint-Germain a atomisé Montpellier (5-0), on ne parle presque que de l’affaire Kylian Mbappé. Pour moi, c’est un caprice de star. Je n’ai pas aimé l’image alors que son équipe mène de cinq buts au tableau d’affichage. C’est un jeune joueur qui, par son geste, a fragilisé un entraîneur qui a quand même un peu de bouteille. En passant après Unai Emery, cela n’a jamais été simple pour l’Allemand. Il a dû gérer les épisodes Neymar, Cavani, plusieurs psychodrames avec Mbappé, Thiago Silva qui quémande une proposition de contrat, les histoires de gardien, le mercato… Je ne pense pas qu’il dorme beaucoup la nuit. Ce n’est vraiment pas bien ce qu’a fait Mbappé. Ce n’était pas nécessaire. Pas devant les caméras. Pas avec un tel mépris pour ton entraîneur. Je n’ai pas trouvé cette attitude polie ou respectueuse. Kylian Mbappé est malheureusement à l’image de certains de ses coéquipiers. Il se permet des choses parce qu’il joue en France et au PSG et parce que Thomas Tuchel n’a pas le charisme de certains autres”, a indiqué Denis Balbir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here