Le coronavirus a arrêté la Premier League alors que Liverpool est à un deux petits doigts de terminer champion. Les Reds étaient à deux victoires de remporter leurs neuf derniers matches dans un championnat qu’ils n’avaient plus gagné depuis 1990.

La Premier League et la FA, en tant qu’agents principaux, ont convenu de reprendre le championnat le 30 avril si le coronavirus le permet. « Nous sommes unis dans notre engagement à poursuivre la saison 2019-20 et nous allons revoir la règle qui empêche l’achèvement des campagnes au-delà du 30 mai en augmentant les délais indéfiniment », a déclaré la Fédération anglaise dans sa déclaration. Cependant, l’expansion du Covid-19 dans tout le Royaume-Uni et l’interdiction d’accès décrétée par Boris Johnson jusqu’au 14 avril ont conduit plusieurs clubs à reconsidérer la viabilité du championnat, selon « The Athletic ».

Il serait raisonnable et juste de déclarer la saison entière de la Premier League nulle et non avenue.
Karren Brady, vice-président de West Ham

Les médias anglais affirment qu’un nombre croissant d’équipes de la Premier League penchent pour l’annulation de la saison. Une déclaration déjà rendue publique par West Ham, dont le vice-président, Karren Brady, a demandé que la campagne soit déclarée « nulle et non avenue ». « Il n’y a pas de place pour le football en ce moment. Vous regardez les gens assis autour du tableau de la Premier League sur Skype et leur ego ne peut pas supporter ce qui leur est montré dans le miroir. Nous nous comportons comme des enfants irritables et ridicules. Je pense que ce que nous faisons est mal », a déclaré une personnalité du football anglais à « The Athletic ».

La fin prématurée et définitive, sans promotion ni relégation, des ligues semi-professionnelles en Angleterre serait le miroir dans lequel il faut se regarder, selon « The Athletic » : « Nous recommencerions simplement la saison et il y aurait très peu de perdants. L’un d’eux serait Liverpool, je sais, mais à grande échelle, honnêtement, cela n’a pas d’importance. Il suffirait de tout recommencer. La situation va s’aggraver au Royaume-Uni et il ne s’agit pas seulement de faire revenir les joueurs à l’entraînement. Si nous nous isolons tous en restant à la maison pendant deux ou trois mois, nous nous en remettrons.

Nous recommencerions simplement la saison et il y aurait très peu de perdants. L’un d’eux serait Liverpool, je sais, mais à grande échelle, honnêtement, cela n’a pas d’importance.
La figure de proue du football anglais à « The Athletic

Un cauchemar pour Liverpool qui ne pourrait se produire que si 14 des 20 clubs de la Premier League sont d’accord, selon les médias anglais. Le 3 avril, lors de la réunion de toutes les instances concernées, plusieurs questions seront clarifiées (révision de la date de retour, jeu à huis clos, réduction des salaires, formation, contrats…) qui marqueront l’avenir de la Premier League.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here