L’UEFA a confirmé que les places de l’UCL et de l’UEL pour la prochaine saison devraient être décidées en fonction du mérite sportif dans chaque championnat si cette saison n’arrivait pas à son terme.

On craint de plus en plus que la campagne 2019/20 ne soit pas terminée en raison de la suspension du football.

Le Comité exécutif de l’UEFA s’est réuni aujourd’hui par vidéoconférence. Il a reçu des résultats sur les groupes de travail établis en partenariat avec l’Association européenne des clubs (ECA), les Ligues européennes (EL) et la FIFPRO Europe.

Parmi les deux scénarios examinés par le groupe de travail sur le calendrier, tous deux envisagent un démarrage du football national avant les compétitions de clubs de l’UEFA, l’un cherchant à organiser les compétitions en parallèle et l’autre à terminer les matches nationaux avant de reprendre les matches de l’UEFA en août.

À la suite des représentations faites par les autorités du football en Belgique et en Écosse, le comité reconnaît les problèmes soulevés et a approuvé les lignes directrices sur les principes d’éligibilité pour les compétitions de clubs de l’UEFA 2020/21. Les lignes directrices reflètent le principe selon lequel l’admission aux compétitions de clubs de l’UEFA est toujours basée sur le mérite sportif.

Par conséquent, l’UEFA invite les associations et les ligues nationales à explorer toutes les options possibles pour disputer toutes les compétitions nationales de haut niveau donnant accès aux compétitions de clubs de l’UEFA jusqu’à la fin.

Le scénario idéal, si la situation pandémique le permet, est de terminer les compétitions nationales actuellement suspendues afin de permettre aux clubs de football de se qualifier pour les compétitions de clubs de l’UEFA sur la base du mérite sportif dans leur format d’origine.

Si ce résultat n’est pas possible, notamment en raison de problèmes de calendrier, il serait préférable que les compétitions nationales suspendues reprennent sous un format différent, de manière à permettre aux clubs de se qualifier encore plus facilement pour les compétitions de l’UEFA sur la base de leur mérite sportif.

Tout en faisant tout leur possible pour achever les compétitions nationales, les associations et/ou ligues nationales pourraient avoir des raisons légitimes de mettre fin prématurément à leurs compétitions nationales, notamment dans les cas suivants:

  • Existence d’un arrêté officiel interdisant les manifestations sportives, de sorte que les compétitions nationales ne peuvent être achevées avant une date qui permettrait de terminer la saison en cours en temps utile avant le début de la saison suivante.
  • Problèmes économiques insurmontables qui rendent impossible l’achèvement de la saison car cela mettrait en péril la stabilité financière à long terme de la compétition nationale et/ou des clubs.

Si une compétition nationale est interrompue prématurément pour des raisons légitimes conformément aux conditions susmentionnées, l’UEFA exigerait de l’association nationale concernée qu’elle sélectionne les clubs pour les compétitions nationales de l’UEFA 2020/21 sur la base du mérite sportif dans les compétitions nationales 2019/20 :

  • La procédure de sélection des clubs devrait être fondée sur des principes objectifs, transparents et non discriminatoires. Les associations et les ligues nationales devraient, par ailleurs, avoir la possibilité de décider des positions finales dans leurs compétitions nationales, en tenant compte des circonstances spécifiques de chaque compétition ;
  • La détermination finale des places éligibles pour les compétitions de clubs de l’UEFA devrait être confirmée par les instances compétentes concernées au niveau national.

L’UEFA se réserve le droit de refuser ou d’évaluer l’admission de tout club proposé par une association nationale dans le cadre d’une compétition nationale interrompue prématurément, en particulier lorsque :

  • Les compétitions nationales n’ont pas été interrompues prématurément pour les raisons indiquées dans les présentes lignes directrices de l’UEFA ou pour toute autre raison légitime de santé publique ;
  • Les clubs ont été sélectionnés selon une procédure qui n’était pas objective, transparente et non discriminatoire, de sorte que les clubs sélectionnés ne pouvaient pas être considérés comme ayant été qualifiés sur la base de leur mérite sportif.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here