En 1990, le Kenneth Kaunda’s Eleven (le onze de Kenneth Kaunda), décroche la médaille de Bronze à la CAN et ce, huit ans après avoir réalisé même performance en Libye (CAN 82). L’année suivante, l’équipe nationale de Zambie change de nom et prend le nom de Mighty Zambia, suite au départ du pouvoir de Kenneth Kaunda. Le 27 Avril 1993, soit deux jours après avoir battu l’île Maurice à Port Louis 3-0, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 94, l’équipe se rend au Sénégal à bord d’un avion militaire. L’appareil effectue une première escale à Brazzaville et une seconde à Libreville. Quelques minutes après le décollage de Libreville, le DHC-5D Buffalo de l’armée zambienne prend feu en pleine mer. Tous les passagers périssent. Les joueurs et encadreurs dont les noms suivent n’arpenterons plus les mains courantes des terrains de football.
• David Efford Chabala
• John Soko
• Whiteson Changwe
• Robert Watiyakeni
• Eston Mulenga
• Derby Makinka
• Moses Chikwalakwala
• Wisdom Mumba Chansa
• Kelvin « Malaza » Mutale
• Timothy Mwitwa
• Numba Mwila
• Richard Mwanza
• Samuel Chomba
• Moses Masuwa
• Kenan Simambe
• Godfrey Kangwa
• Winter Mumba
• Patrick « Bomber » Banda
• Alex Chola et Godfrey Chitalu (entraîneur adjoint et principal).
Cet accident rappelle ceux

  • De Superga en 1949 où toute l’équipe de Torino perdit la vie.
  • De Munich en 1958 où certains footballeurs de Manchester United périrent.
  • De Lima (Pérou) en 1987 où l’équipe D’Allianza Lima fut décimée
  • De Paramaribo (Surinam) en 1989 où des joueurs professionnels surinamiens en Hollande se rendaient au pays
  • Du Désert du Sahara en 1994 où une partie de l’équipe d’Iwanyawu national (Actuel Heartland du Nigéria) perdit la vie.
    -Le 28 Novembre 2016, seuls 3 joueurs de l’équipe brésilienne de Chapocoense survivent à un crash en Colombie.
    Après ce crash, la FIFA vient en aide aux autorités sportives zambiennes, afin de mettre en place une équipe nationale qui sera bâtie autour de ceux qui n’étaient pas du voyage comme Kalusha Bwalya, Charles Musonda, Kenneth Malitoli, Gibby Mbasela et Joel Bwalya. Des funérailles nationales furent organisées en l’honneur des victimes. Un mémorial fut construit à Lusaka (près de l’independance’s stadium) où elles reposent désormais, afin que nul ne les oublie. Dormez en paix. « A Dieu nous appartenons et à lui nous retournons ».

Les tombes des victimes du crash de l’avion militaire zambien et le mémorial construit en leur honneur.

Mohamed Soumare

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here