Le 12 mai, il y a 10 ans, l’Atlético a remporté sa première Europa League dans la ville allemande ( Hambourg). En une décennie, ils ont gagné des titres, triplé le nombre de membres et aussi le budget.

Le 12 mai 2010 a été l’un des jours les plus importants dans l’histoire de l’Atlético de Madrid. Le 12 mai, l’équipe de Madrid, à Hambourg, a remporté la Ligue europa et a mis fin à une série de 48 ans sans remporter de titre européen. Ils avaient en effet remporté la Coupe Intercontinentale, mais depuis la Coupe des vainqueurs de coupe de 1962, l’Atlético n’avait plus remporté de trophée continental.
Le nom du club rouge et blanc a été à nouveau entendu haut et fort en Europe et ce fut le tournant de tout ce qui suivit . Dix ans de succès, à être parmi les meilleurs.

Les différences entre l’Atlético d’il y a dix ans et celui d’aujourd’hui sont énormes. Pour cette campagne 2009-2010, le budget était de 123 millions d’euros. Maintenant, cette année, il a été de 500, ce qui permet à l’Atlético d’avoir plus d’options pour faire partie de l’élite. Que l’Europa League, sous la direction de Quique Sánchez Flores, a ensuite fait place à une Super Coupe d’Europe, remportée contre l’Inter. Et l’Atlético a commencé à gagner le respect du football continental. Forlán est parti, mais Falcao est arrivé. Et grâce aux triomphes, de grands joueurs. Au cours de ces dix années, l’Atlético, après ces deux titres, et déjà avec Simeone, a remporté une Ligue, une Coupe, une Super Coupe d’Espagne, deux Europa League et deux Super Coupes d’Europe. Et il a été deux fois finaliste de la Ligue des champions. L’Atlético, depuis 2010, joue une finale européenne tous les deux ans, toujours en paires.

Ce 12 mai 2010, De Gea ; Ujfalusi, Perea, Domínguez, Antonio López ; Reyes (Salvio, 78′), Assunçao, Raúl García, Simao (Jurado, 68′) ; Forlán et Agüero (Valera, 119′) sont entrés dans l’histoire de l’Atlético à Hambourg. Forlán a marqué deux buts face à une foule en délire qui a de nouveau cru en son équipe. Dans la Liga, l’Atlético était neuvième avec 47 points. Barcelone, le Real Madrid, Valence et Séville étaient les quatre premiers. Dix ans plus tard, l’Atlético est un habitué des trois premières places du championnat.

Le club rouge et blanc comptait 48 639 membres à la fin de la saison 2009-10. Il dépasse aujourd’hui les 130 000, ce qui est impensable pour les dirigeants du club de Madrid. Cela représente une force sociale très importante, ainsi qu’un montant économique significatif. Sous sa protection, l’Atlético a changé de stade , passant du très regretté Vicente Calderón à la Wanda Metropolitano. Il est donc passé des 54 800 spectateurs du Manzanares à 68 000 avec le nouveau stade. Toute cette explosion a commencé une nuit à Hambourg que l’actuel roi d’Espagne, avant le prince, ne voulait pas manquer. Il est rentré à Madrid avec le trophée et l’écharpe de l’Atlético.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here