La demande de Norwich, Watford, Aston Villa, West Ham, Bournemouth et Brighton, les six derniers, sera satisfaite, malgré les directives du gouvernement.

Selon le Daily Mail, le Premier ministre cédé à la demande des clubs modestes et ne reprendra pas le championnat d’Angleterre sur des terrains neutres comme prévu, bien que cela fasse partie des directives fixées par le gouvernement de Boris Johnson. La pression exercée par Norwich, Watford, Aston Villa, West Ham, Bournemouth et Brighton, a conduit le Premier ministre et le gouvernement à céder, malgré le fait que jouer sur des terrains neutres était considéré comme un aspect très important du maintien des conditions de sécurité et de santé afin de continuer à lutter contre le coronavirus.

Cependant, la « rébellion des modestes clubs » a pris le dessus. Leur argument était que le fait de jouer sur un terrain neutre et non sur leur propre terrain, même s’il était vide perturberait le déroulement normal du championnat. À la demande du gouvernement, le Premier ministre avait décidé que le championnat devrait se dérouler dans des stades neutres, pour éviter le rassemblement de supporters locaux à proximité , ce que craignent les autorités sanitaires.

Lors de la réunion de lundi entre les clubs, cette question a été mise sur la table et a mis un terme à l’accord de relancer du championnat sur terrain neutre, même si Boris Johnson a déjà donné le feu vert pour que cela se fasse. Ces derniers jours, plusieurs autres clubs ont rejoint les modestes rebelles, tels que Chelsea, Tottenham et Arsenal. La balance a finalement penché en leur faveur. La fin de la Premier League semble maintenant plus proche et elle se fera dans les stades des uns et des autres, et non dans les stades neutres.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here