Trois jours. Ce sera long, mais l’attente en vaut la peine. Samedi à 15h30, le cuir roulera à nouveau dans l’une des cinq ligues majeures d’Europe. Ce sera le cas en Bundesliga après une pause de deux mois. Le monde du football aura les yeux rivés sur les stades de la République fédérale, où le derby de la Ruhr entre Dortmund et Schalke apaisera l’appétit des footballeurs, ainsi que huit autres matchs équivalents à la 26e journée d’un championnat parfois sous-estimé mais non moins dynamique. Le Bayern, Dortmund et Leipzig sont les protagonistes de l’une des courses au titre les plus palpitantes d’Europe, avec une foule de stars à suivre. Voici les joueurs à surveiller .

  • Robert Lewandowski (31, Bayern Munich)

La grande vedette de la Bundesliga est au point mort. Il s’est remis de sa blessure au genou sans se presser et est maintenant prêt à se battre pour le saladier et la botte en or. Il n’est plus qu’à deux buts de l’attaquant de la Lazio Ciro Immobile, qui n’est pas sûr de pouvoir prolonger ses revenus en raison de l’incertitude qui entoure le retour de la Serie A. Lewy arrive avec un fusil chargé.

  • Jadon Sancho (20 ans, Borussia Dortmund)

Les options du BVB pour lutter contre le saladier du Bayern passent par sa forme. Si vous êtes inspiré, inspirez votre équipe. 14 buts et 16 passes décisives font de l’international anglais le joueur le plus impliqué dans les buts de son équipe. Il commence par le derby contre Schalke, dix jours plus tard, il accueille le Bayern et l’avant-dernier jour, il sera temps de se rendre à Leipzig.

  • Dayot Upamecano (21, RB Leipzig)

Le français a sonné la moitié de l’Europe et tentera de se valoriser encore plus le reste de la saison. Il est un pilier de l’équipe du Red Bull et sa situation contractuelle est à l’origine de nombreux maux de tête au sein du club. Il termine son contrat en 2021 et sa clause de libération est d’environ 60 M€. En d’autres termes, soit il part cet été pour ce montant, soit il renouvelle son contrat pour éviter de partir gratuitement. Il est à la fenêtre.

Kai Havertz (20 ans, Bayer 04 Leverkusen)

Havertz est à la fenêtre depuis longtemps. Le milieu de terrain du Werkself est l’une des perles les plus recherchées sur le marché et figure déjà sur la liste des grands d’Europe. Cependant, la direction de Leverkusen sait que son contrat court jusqu’en 2022 et ne le laissera pas partir pour moins de 100 millions d’euros. S’il parvient à se qualifier pour la Ligue des champions avec Leverkusen, il aura une motivation supplémentaire pour continuer une autre saison dans l’ouest de l’Allemagne.

  • Philippe Coutinho (27 ans, Bayern Munich)

Une des grandes déceptions de la Bundesliga. Il est venu à Munich en vedette et repartira en échec, car le Bayern n’envisage même pas de rendre effective l’option d’achat du Culé. Il reste à voir s’il va revenir sous le maillot du Bayern pour le reste de la saison en raison d’une blessure à la cheville qui l’a obligé à se faire opérer. Il a une chance d’être à la fin de la saison, mais pas d’y rester.

  • Erling Haaland (19, Borussia Dortmund)

L’une des grandes questions qui entourent le retour de la Bundesliga est de savoir comment la rupture a affecté le garçon à la mode du football allemand. Le bilan du Norvégien est de neuf buts en huit matches pour le BVB, ce qui équivaut à un but toutes les 57 minutes. S’il revient comme il est parti, son équipe sera le concurrent le plus coriace du Bayern dans la course au titre. Dans le classement de la botte d’or, il est troisième derrière Immobile et Lewandowski.

  • Timo Werner (24 ans, RB Leipzig)

Il est le deuxième meilleur buteur de la Bundesliga avec 21 buts, ce qui en fait l’un des neuf les plus convoités du marché. Le joueur lui-même a déjà fait savoir à plusieurs reprises qu’il aimerait franchir une nouvelle étape dans sa carrière. Liverpool semble être la destination la plus probable aujourd’hui. Il attend avec impatience la dernière ligne droite de la ligue.

  • Claudio Pizarro (41 ans, Werder Bremen)

Il a fait ses débuts en Bundesliga en 1999 et raccrochera ses bottes plus de deux décennies plus tard avec les tribunes vides de son Weserstadion. Le plus ancien joueur du championnat teuton méritait un adieu en beauté, mais le coronavirus va le priver de cet honneur. Ses chiffres (197 buts en 487 dans le championnat teutonique) resteront dans l’histoire. Son seul but est maintenant de dire au revoir en assurant la survie de Brême. Il est avant-dernier du championnat.

  • Thiago (29, Bayern Munich)

Appelé à prendre le relais du Bayern et à devenir, une fois pour toutes, l’un des meilleurs cracks du monde ( forme à l Masia). Il est toujours dans les airs à l’Allianz Arena, mais tout indique que l’international espagnol a choisi de ne pas retourner dans la péninsule. Récemment, il a même flirté avec le fait de raccrocher ses bottes au Bayern. Son premier objectif est de défendre son titre de champion. Ce serait sa septième en sept ans à Munich

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here