Le président de la Lazio déclarait en avril : « Je suis à un point derrière la Juventus pour ce match, ce que, eh bien, vous avez vu. Cette phrase entraînera une enquête du ministère public.

Quelques déclarations de Claudio Lotito sont à l’origine de la énième controverse dans le football italien. Le président de la Lazio, le 26 avril, a accordé une interview au journal « La Repubblica », commentant la lutte pour le scudetto : « Aujourd’hui, je suis à un point de la Juventus seulement à cause de la dernière Juve-Inter que, eh bien, vous avez vue. Selon le quotidien Il Tempo, cette déclaration a donné lieu à une enquête du parquet de la fédération italienne de football, qui souhaite en clarifier le sens : Lotito n’envisage-t-il pas de réglementer ce match ? Et pourquoi ?

S’il fournit des informations qui mettent en doute la régularité de la Juve-Inter (elle a été jouée à huis clos le 8 mars après des semaines de reports et de controverses au début de l’urgence COVID-19), le parquet fédéral devra ouvrir une nouvelle enquête sur le match. Si tel n’était pas le cas, les procureurs pourraient le dénoncer pour des déclarations portant atteinte à la réputation « des personnes, clubs ou organismes opérant dans le domaine du CONI, de la FIGC, de l’UEFA ou de la FIFA ».

La tension entre la Lazio et la Juventus monte lors d’un match de scudetto qui promet d’être réglé sur le terrain à partir de juin .Les Romains se battent pour le titre pour la première fois depuis près de 20 ans et ont tout fait pour éviter une suspension définitive de la Serie A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here