Le nul(2-2) que le Fc Barcelone a obtenu à Balaídos le met dans une position très délicate pour le titre de champion de la Liga.

Il avait été promis aux fans un retour triomphal après l’arrêt de la compétition, car l’équipe allait avoir la possibilité de s’améliorer en travaillant avec plus de temps sur les concepts tactiques de Setién. Et, bien sûr, avec le retour de Luis Suarez.

Après cinq matches, l’équipe est toujours la même qu’avant la pause. Setién n’a pas réussi à redresser la situation et il est seul responsable en ce moment.

L’entraîneur a perdu la confiance du vestiaire. Les arrêts d’hydratation en sont un exemple clair. Setién parle à peine à ses joueurs et délègue dangereusement à Eder Sarabia, parce que de nombreux joueurs l’ignorent lorsqu’il leur parle.

Une situation qui se produit également dans l’équipe ,qui n’est pas du goût du groupe est le manque de rythme inquiétant. En certaines occasions, certains des poids lourds de l’équipe quittent le camp d’entraînement avec le sentiment d’avoir perdu leur temps. Et ils le disent haut et fort.

Ce n’est pas un hasard si Luis Suarez a pointé du doigt Sétien, lorsqu’on lui a demandé, sur le même terrain après le nul, pourquoi l’équipe échouait autant loin de chez elle. « C’est à l’entraîneur d’analyser », a-t-il dit. Le traitement qu’il fait de Arthur n’aide pas non plus les relations.

Si la relation avec l’équipe est nulle, Bartomeu doit certainement commencer par comprendre que le pari sur Setién n’a pas été bon. Le président serait conscient de la distance qui sépare l’entraîneur des joueurs. Il soutenait les résultats jusqu’à présent, mais si ceux-ci ne sont pas bons, son avenir au Barça sera menacé.

Beaucoup pensaient qu’un titre garantirait la continuité de Setién, mais en ce moment, seul celui du champion de la Liga pourrait le sauver.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here