L’entraîneur de l’Atlético de Madrid a évalué le match de Carrasco face au fc Barcelonne. « Il est plus fin, plus incisif, plus vertical. Le meilleur Yannick depuis qu’il est revienu.

Diego Pablo Simeone est passé par les micros du Movistar LaLiga après le match nul de l’Atlético de Madrid au Camp Nou contre Barcelone.

Bon résultat

« C’était un jeu divertissant avec des moments différents. Dès le début, nous avons cherché notre vitesse. Ils ont eu des chances et nous aussi.

Carrasco

« Il joue depuis Bilbao. Il est plus mince, plus incisif, plus vertical. Le meilleur Carrasco qui depuis qu’il est revenu ».

Le manque de chance de Costa

« Je n’ai pas de chance non plus. J’ai eu de la chance que nous soyons à égalité.

Réaction

« J’ai vu que l’équipe était fermée en permanence et qu’elle avait une transmission rapide. L’équipe a essayé de se défendre de manière ordonnée et chaque contre-attaque était dangereuse.

« Non, il reste encore beaucoup de points à traiter. Toutes les équipes s’agrandissent et nous devons maintenant nous concentrer sur Majorque ».

« L’objectif est de figurer parmi les quatre premiers

Griezmann : « Pas de mots ».


Êtes-vous satisfait du nul?

Nous avons beaucoup de respect pour Barcelone. Nous connaissons la qualité des joueurs de cette équipe. Nous venons jouer avec l’intention d’avoir des transitions rapides, en jouant dans l’espace avec Carrasco et Lodi, Correa et Arias, Llorente et Costa pour les blesser dans les espaces qu’ils laissent habituellement lorsqu’ils jouent. Je pense que le jeu s’est déroulé comme nous le voulions, son but est venu dans un jeu isolé. En deuxième mi-temps, même chose, un match difficile contre un adversaire qui a très bien monopolisé le ballon et l’équipe a su réagir. Ils ont cherché une situation avec Vidal,nous autres avons cherché avec Costa, avec Lemar et d’autres qui semblaient pouvoir être mieux finies et nous n’avons pas choisi de la meilleure façon. Mais je repars heureux du travail de mes joueurs.

Carrasco prend son envol.
Nous savions qu’il était en difficulté, il fait d’énormes efforts et nous en voyons les résultats. Il est de mieux en mieux, il est incisif, il est droit, il a été un facteur déterminant dans la fin du jeu et il nous a rendu heureux. À Bilbao, il a joué un bon match et aujourd’hui, il a terminé le meilleur match depuis son retour dans l’équipe.

Comment voyez-vous Barcelone ?

Je n’ai pas l’habitude de donner mon avis sur mes adversaires. C’est toujours une équipe avec un grand jeu, avec des joueurs qui décident où prendre le match, où se positionner et cela ne change pas leur façon de jouer. C’est incisif, avec un soutien important du ballon dans d’autres moments plus rapides et aujourd’hui, c’est plus positionnel. Ce sont des styles respectables, du moins de ma part.

Jouer sans public les influence-t-il ?

Je ne me comporte pas différemment. Je le vis de façon erronée ou non, mais je le ressens comme tel et c’est une façon d’essayer d’aider l’équipe à s’insérer. Je ne le fais pas différemment que s’il y avait des gens, ce qui se passe c’est que vous entendez moins là, mais la façon dont nous nous comportons est la même.

Serait-ce la finale de la Ligue des champions ?

Il y a beaucoup de choses importantes à faire avant le mois d’août. Nous nous concentrons maintenant sur Majorque, qui sera certainement difficile comme tous les matchs de la Liga.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here