[Kubo lors d’un match avec Majorque cette saison]

La nationalisation est quasiment « impossible » pour Kubo. 10 ans de résidence ou un an après le mariage avec une Espagnole et la renonciation au Japon sont les conditions pour y parvenir.

Le jeune espoir du Real Madrid n’a peut-être pas de passeport qui lui permetra de jouer dans l’équipe blanche, mais il peut déjà se vanter d’avoir le permis de conduire. Le joueur japonais, profitant du fait qu’il a été prêté à Majorque cette saison, a obtenu son permis de conduire à l’école de conduite Miguel Kalet aux Baléares.

L’auto-école elle-même l’a rendue publique sur ses réseaux sociaux . « Félicitations à Takefusa Kubo pour vos efforts, votre persévérance et votre discipline. Ce fut un honneur de vous avoir ici. Nous avons adoré vous avoir ici et découvrir ces valeurs importantes qui vous ont fait grandir en tant qu’acteur et personne et vous ont permis d’atteindre le sommet. Un câlin et un au revoir ».

La perle du Japon a obtenu le permis dans un moment où son avenir est un inconnu au Réal Madrid. Le nom du joueur est lié à plusieurs équipes, dont celle de Séville, mais cela l’a pas empêché d’obtenir son permis de conduire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here