[Leo Messi lors d’une session d’entrainement à Barcelone]

C’était le tour de Leo Messi de répondre et l’Argentin l’a fait par l’intermédiaire de son agent ( son père) a travers une lettre sous forme d’une déclaration. Il reproche à la Liga d’avoir soutenu le Barcelone en assurant que sa clause libératoire était de 700 millions. Cependant, il n’a pas dit s’il avait l’intention de quitter Barcelone ou de revenir sur sa position.

Le footballeur, dans une lettre envoyée par son père à la Liga, a décrit partiellement sa position dans le litige et a estimé que la clause n’est plus valable à l’heure actuelle. Nous ne savons pas quel contrat ils ont analysé et sur quelles bases ils concluent que le même contrat avec une « clause de résiliation » est applicable au cas où le joueur décide de recourir à la résiliation unilatérale du contrat, avec effet à la fin de la saison sportive 2019/20″.

La lettre envoyée par Jorge Messi à Javier Tebas continue : « Ceci est dû à une erreur évidente de sa part ». Et il conclut qu' »il est évident que la compensation de 700 millions prévue dans la clause précédente n’est pas du tout applicable ».

[La lettre de Messi]
Communiqué officiel de Jorge Messi à Javier Tebas niant l’existence d’une clause dans le contrat de son fils à 700M€.
Il est dit dans le contrat que la clause n’est plus valable une fois la saison 2019-2020 terminée.
🚨 « Moi, Jorge Horacio Messi, en tant que représentant du joueur professionnel Lionel Andrés Messi, en réponse à la Note publiée le 30 août 2020 par La Liga Nacional de Futbol Professional, concernant la situation contractuelle du joueur, et en marge de son évidente partialité vu ce que représente cette institution, qui défend les intérêts de ses affiliés (les clubs), dois manifester que : nous ne savons pas quel contrat vous avez analysé et quelles sont les bases sur lesquelles vous concluez que celui-ci inclurait une « clause libératoire » applicable dans le cas où le joueur décidait de mettre fin au dit contrat de manière unilatérale, avec effet à partir de la fin de la saison 2019/2020. Cela est dû à une erreur évidente de votre part. En effet, comme le signale littéralement, la clause 8.2.3.6 du contrat signé entre le club et le joueur, « cette indemnisation ne s’appliquera pas si la résiliation du contrat sur décision unilatérale du joueur prend effet à partir de la fin de la saison sportive 2019-2020 ». Sans compter d’autres droits stipulés dans le contrat que vous omettez, il est évident que l’indemnisation de 700 M€, prévue par la clause 8.2.3.5, ne s’applique pas dans l’absolu ».

À lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here