[Bale]


La journée d’hier a commencé à transcender certains des détails des négociations en cours, entre trois parties, Tottenham, le Real Madrid et Jonathan Barnett, représentant Bale, pour le retour des Gallois en Premier League. Le plus intéressant a été fourni par The Independent. Le journal explique que Tottenham a monté l’opération comme suit :

Le club ne veut pas payer d’argent pour le transfert du joueur pour une saison, s’engage à ne payer que la moitié du salaire du joueur, soit 30 millions d’euros bruts , et à ne payer, à la fin de la saison, qu’une certaine prime pour les performances personnelles de Bale (nombre de matchs joués, buts, etc.).

Le représentant du footballeur a également donné quelques indices sur l’état des négociations, qui sont déjà dans un compte à rebours clair, mais il reste suffisamment de temps pour l’accord, puisque le marché de la Premier League ne ferme pas avant le 5 octobre. « Tout progresse lentement », a-t-il déclaré à BBC Sport. Bien qu’il ait été plus explicite sur Sky : « Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir sur certains points, mais Gareth est sans doute plus proche de quitter Madrid qu’à aucun autre moment au cours des sept dernières années. L’accord est compliqué, mais il pourrait aller très vite si les discussions se poursuivent de cette manière. Gareth a déjà parlé à José (Mourinho) et lui a expliqué que les Spurs ont une place particulière dans son cœur. « L’accord est proche mais pas conclu ».

The Independent parle d’un « accord de prêt sensationnel » pour l’entreprise londonienne, qui ne paierait en aucun cas, selon le journal, plus de 20 millions de livres (22 millions d’euros) dans l’opération (salaire plus bonus). Si c’était le cas (en comptant les bonus), je paierais en fait les deux tiers du salaire du joueur, et non la moitié. D’autre part, comme l’AS l’a appris, le Real Madrid tente de rendre permanent l’accord de départ de Bale, pour les deux saisons qui restent à l’équipe, afin de se débarrasser définitivement du footballeur, Zidane ayant clairement fait savoir qu’il ne voulait pas de lui dans le vestiaire. Mais Tottenham n’est pas d’accord, pour l’instant, avec cette affirmation. Dans cette lutte acharnée sur le pourcentage à payer et la durée du transfert (ou du transfert, si celui-ci est de deux ans) sont les discussions.

Le Daily Mail pointait dans la même direction que The Independent hier : « Bale va devenir le joueur le mieux payé de Tottenham malgré le fait que le club anglais ne paiera que la moitié de ses frais. Ce serait un problème, car le vestiaire n’accueillerait pas un joueur qui sera payé plus que Harry Kane et Ndombele.

Le journal a rapporté que l’accord proposé par United était beaucoup plus avantageux pour le Real Madrid, car le club d’Old Trafford était prêt à payer une taxe pour obtenir le transfert en plus de prendre en charge une grande partie du salaire du joueur. Mais Bale est devenu plus à l’aise avec l’idée de retourner à Londres et dans ce qui était autrefois sa maison, sportivement parlant. D’autre part, Barnett entretient d’excellentes relations avec l’éperon présidentiel, Daniel Levy, tous deux membres notables de la communauté juive de Londres.

Pour sa part, le joueur agit déjà comme s’il avait abandonné la discipline de l’équipe blanche. Depuis qu’il est arrivé après avoir joué les deux matches de la Ligue des Nations avec le Pays de Galles, on ne l’a pas vu s’entraîner sur le terrain. Il a une cheville douloureuse, mais hier il n’a pas fait de sport avec le reste de ses coéquipiers. Il semble que Zidane soit proche de se débarrasser d’un problème et Bale de retourner à ses origines.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here