« Ce Real est moins effrayant »

La presse italienne commence à commenter le prochain match du Real Madrid contre l’Atalanta. En Italie, la difficulté de l’équipe blanche est évaluée avec un 4,5 sur 5. Bien que le niveau de complexité du match soit trop élevé, ils assurent que le niveau de l’équipe n’est pas le même que les autres années. Ils voient même certaines possibilités et n’ont pas peur d’affronter le géant blanc.

Le Real Madrid est toujours l’un des plus grands clubs du continent. Il est adversaire très redoutable en Ligue des champions, mais les Italiens y voient un net désavantage de son côté. Ils affirment que l’équipe blanche est un peu moins effrayante qu’elle ne l’était les années précédentes.

L’équipe de Zidane est en pleine transition. La Casa Blanca se s’est qualifiée pour les huitièmes de finale en étant premier de son groupe, mais son instabilité au cours des six matchs a laissé les Italiens dans l’expectative. Les Merengues ont surmonté un premier tour avec des hauts et des bas et des problèmes techniques, mais ils ont réussi à les corriger à temps et à se positionner en tête de leur groupe.

Sergio Ramos est l’un des meilleurs de l’équipe. « Une certitude. Madrid en a fait un défenseur et un capitaine. C’est le joueur qui, grâce à sa capacité de réalisation, garde en quelque sorte la cabine. Le renouvellement de son contrat est devenu un cas réel. En attendant, il est là, au centre de la défense et avec le brassard, une colonne sans laquelle la Maison Blanche risque de déraper.

D’autres joueurs apportent également une contribution essentielle à l’équipe de départ. En Italie, on dit que la hiérarchie change, car des joueurs comme Lucas Vazquez et Mendy deviennent plus importants. Valverde est une autre des grandes révélations du moment. De l’autre côté apparaît Marcelo, l’un des essentiels qui s’efface devant la présence du Français.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here