La date du jeudi 17 décembre 2020 sera gravée dans la mémoire des athlètes béninois. Sous la présidence du Président du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), Julien Minavoa, a eu lieu à la Salle de Conférence de la Maison des Fédérations Sportives à la Haie Vive, la remise de fonds aux athlètes disposant du potentiel requis pour décrocher leur qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Plusieurs autres athlètes pour diverses raisons ont reçu l’apport du Cnos-Ben grâce à l’Association des Comités nationaux olympiques (Acnoa) et à la Solidarité olympique.

11 athlètes se sont vus partager une somme de 24.000 dollars. Il s’agit d’un appuie de l’Association des Comités nationaux olympiques (Acnoa) qui a mis à la disposition des Comité nationaux olympiques une subvention afin de soutenir leurs athlètes qui se préparent pour la compétition en cette période particulière de la Covid-19. Ainsi, le Cnos-Ben a décidé d’octroyer une ‘’ grande ‘’ partie de cette somme au Rameur (Athlète d’Aviron) béninois, Privel Hinkati, déjà qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 afin de le soutenir dans sa préparation. « Le but visé est de l’aider à se préparer pour qu’il fasse mieux au Japon » ; a signalé Julien Minavoa.

Le reste de ce don de l’Acnoa soit 20.000 dollars est mis à la disposition de certains athlètes qui sont sur la liste susceptible de se qualifier pour les Jeux olympique de Tokyo 2020. Il s’agit notamment de Noëlie Yarigo, Odile Ahouanwanou, Roméo N’tia de l’athlétisme, Nafissath Radji, Jefferson Kpanou de la Natation, Océane Ganiero du Karaté, Baki Tchani de la Lutte, Celtus Dossou Yovo du Judo, Georges Agonkouin du Roller Sports et Henry Lontchédji de la Boxe qui ont reçu une somme de 2000 dollars chacun en guise d’accompagnement dans la préparation pour l’atteinte de l’objectif.

Pascaline Vitou et Rawdath Demba Diallo soulagés

Toujours dans son élan de générosité, le bureau exécutif du Cnos-Ben a fait un clin d’œil à deux athlètes béninois dont l’action ne s’inscrit pas dans leur qualification pour les JO. Ici, selon Julien Minavoa, « il est question de soulager deux athlètes qui prennent part avec leur fédération respective à révéler le Bénin lors des compétitions internationales ». C’est le cas de Rawdath Demba Diallo de l’équipe nationale de Roller Sports. Le Cnos-Ben est parvenu à lui obtenir une aide financière de la Solidarité olympique pour effectuer le remboursement total des frais médicaux engagés par ses parents suite à sa blessure, le lundi 12 mars 2018 lors d’une séance d’entraînement au Stade de l’amitié Mathieu Kérékou de Cotonou. Le chèque d’un montant de 1 million 117 milles 490F CFA est remis à son père, Demba Diallo, présent à la cérémonie. « Je suis soulagé… Je ne peux que dire merci au Cnos-Ben et à son Président Julien Minavoa » ; dira-t-il. Enfin, le Cnos-Ben a remis un chèque de 200 mille FCFA à la badiste ( joueuse de Badminton), Pascaline Vitou qui s’était blessée lors des Jeux africains, Rabat 2019 au Maroc. Cette somme qui n’est que le fruit du Projet d’assurance responsabilité civile sportive au profit des sportifs béninois lancé par le Cnos-Ben, est donné au Président de la Fédération béninoise de Badminton, Aubin Assogba qui se chargera de lui transmettre. En plus de ce chèque, le Cnos-Ben a pris la responsabilité de rembourser intégralement toutes les dépenses faites par le kinésithérapeute en terre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here