«Nous ne pouvons pas passer notre temps à répondre aux rumeurs», a clarifié le directeur de communication de la Caf, Alexandre Siewe, ce mardi 7 décembre 2021 auprès de la Bbc. «Nous n’avons reçu aucun message ou information de nos dirigeants concernant un changement de date ou de pays. Nous n’avons pas discuté de cela lors de toutes nos dernières réunions.», Mieux, le dirigeant assure que des membres de la Caf sont déjà à pieds d’œuvre sur place au Cameroun. Néanmoins, à 32 jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2021 (9 janvier-6 février 2022). Le Cameroun, pays-hôte, n’est pas encore prêt pour accueil la grande messe de football sur le continent africain. Après plusieurs reports, l’inauguration du stade d’Olembe, qui doit accueillir notamment le match d’ouverture et qui était prévue pour le 3 décembre 2021, a de nouveau été ajournée en fin de semaine dernière. De leur côté les autorités camerounaises affirment : «Nous sommes sur place. Nous travaillons. Une délégation officielle de la Caf a été détachée et le secrétaire général Veron Mosengo-Omba nous rejoindra dans deux jours». Voilà qui devrait mettre un terme définitif aux rumeurs. Il faut rappeler que l’Egyptien Abdel Moneim Hussein, ancien membre de la Confédération africaine de football (Caf), a déclaré le week-end dernier à la chaîne Al-Hayah Tv, que l’instance panafricaine, face à l’urgence de la situation, commencerait à envisager de délocaliser la compétition au Qatar.

Patrice Zoundé