Quelques jours après la rencontre qui a connu l’élimination du champion en titre de la Coupe d’Afrique des Nations (Can), l’Algérie, la Confédération africaine de football (Caf) a sanctionné financièrement l’Algérie comme la Côte-d’Ivoire.

En effet, au terme de la rencontre, des supporters ont envahi la pelouse. Ce qui n’a pas été du goût des juges de la partie qui ont fait mention de ce constat dans leur rapport. «Les arbitres du match rapportent qu’à la fin du match, le terrain a été envahi par une quarantaine de supporters, principalement de la tribune Est. Le rapport a noté que le nombre de stewards de sécurité était insuffisant pour contrôler le tumulte déclenché par un supporter algérien qui a envahi le terrain», a déploré l’instance dirigeante du football africain avant d’infliger une amende de 5 000 dollars à la Fédération Algérienne de Football et 10 000 dollars à l’encontre de la Fédération Ivoirienne de Football, dont 5 000 dollars avec sursis. La différence du montant s’explique par le nombre de supporters concernés (un seul algérien et plusieurs ivoiriens.

Presnel Bignon