La Fédération internationale de football et association (FIFA) projette de désigner des arbitres non-africains pour officier les matchs des barrages de la Coupe du monde 2022 dans la zone Afrique. En effet, selon les médias algériens et égyptiens, l’instance faîtière du football mondial pourrait recourir à des arbitres hors du continent pour les prochaines rencontres comptant pour les barrages du mondial qatari dans la zone Afrique. À en croire ces derniers, cette décision de la FIFA serait motivée par les nombreuses contestations qui ont ciblé les arbitres africains lors de la Can 2021 au Cameroun.

« Cette intention de la FIFA est motivée par l’absence d’arbitres africains de qualité en nombre suffisant », a précisé une source interne à la Caf citée par les médias égyptiens. Cependant, cette ambition de l’instance du football mondial est à l’étape de la réflexion. Ces matchs de barrages sont décisifs pour la qualification à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Ils sont prévus pour se dérouler du 25 au 29 mars 2022, en aller et retour. Dix pays sont en course pour cette dernière étape, à l’issue de laquelle on connaîtra les cinq équipes africaines devant représenter le continent à la phase finale au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022.

Stéphane Sègnon