Le football est un art qui offre du spectacle avec des actions d’anthologie. Tout ceci est l’oeuvre des talents nés. Ainsi, dans notre discipline sportive qu’est le football, il en existe un panoplie, mais ceux, plus dévoués à titiller le haut niveau sont souvent rares. Ce qui est d’ailleurs le cas du jeune béninois, Moustain Hounhokinton, qui plante le Bénin dans un décor rassurant d’avenir.

Moustain Hounhokinton, est un jeune sportif béninois évoluant dansule l’hexagone avec « Mon Atout Football Club Angevin ». Un club en D4 de la Ligue de football des pays de la Loire dans le district Maine et Loire. C’est une parfaite expérience pour lui de se mettre en évidence afin de venir un jour défendre les couleurs de son pays, le Bénin.

Moustain Folohouncho Hounhokinton, l’âme bien née pour réussir

Né à Cotonou au Bénin, Moustain Folohouncho Hounhokinton est un jeune footballeur béninois originaire d’Abomey. Son prénom encense un dieu qui se rend disponible et assiste. Moustain de son essence, implore le secours divin. C’est bien cette lumière divine qui illumine aujourd’hui son talent. Un talent que sa famille, Hounhokinton iedésirait depuis toujours.
« On avait besoin d’un jeune talentueux qui fera la fierté de notre famille. Il est là aujourd’hui et nous en en sommes fiers et convaincus qu’il sera un atout pour le football béninois et pourquoi pas mondial. C’est un jeune qui m’a toujours surpris dans ses réactions. Respectueux et surtout talentueux. Ça promet. Suis rassuré qu’il va réussir » dixit Toussaint Girès Hounhokinton, père du jeune joueur, un homme bien connu du sport béninois depuis toujours.

Un parcours de jeunesse rassurant

Avec l’encadrement de son entourage, le jeune crack démarre son initiation méthodique au football avec Bleud de Cotonou, son club formateur. S’en suit Kangourou Fc qui évolue dans les championnats informels communément appelé tournoi de quartier organisés en marge des compétitions officielles. Formé ainsi dans la rue, l’espoir de la famille Hounhokinton à tâcher l’histoire de plusieurs centres. C’est d’ailleurs à partir de ses expériences avec ces clubs qu’il se fait remarquer par son placement et ses qualités techniques et par son aisance balle au pied. Il épate ses formateurs par son leadership et son don de soi. Dans cet élan de réussite, les qualités qu’ils détiennent lui ont ouvert les portes du Centre de formation Gléxwé United avec lequel il va faire ses preuves de jeunes talents ambitieux. La perfection pour le haut niveau en gestation désormais. Par la suite, il va faire des expériences avec Asta puis Sport Ouidah avec qui, il a connu le tournoi des centres de formation. Son atout ainsi que sa compréhension de l’art du cuir-rond ont été couronnés. Le talent oblige des équipes à solliciter son art pendant des tournois formateurs (inter-arrondissement, inter-quartier, inter-centres, talent plus etc…). Le jeune du quartier Tonato du 8ème arrondissement de Cotonou a été la cheville ouvrière du sacre de son équipe lors de l’édition 2021 du tournoi inter-arrondissement organisé par un parti politique en vue de promouvoir la Jeunesse sportive de la capitale économique du Bénin, Cotonou.

Folohouncho visé par le sommet

Après son baccalauréat, le prodige béninois s’est envolé pour la France où il doit, non seulement continuer ses études universitaires mais aussi poursuivre son rêve de footballeur. Il s’installe alors et débute ses études universitaires. Ambitieux de gravir des échelons, Moustain ne reste pas loin du rectangle vert. Dans son loisir habituel, il se fait désirer par les responsables de « Mon Atout Football Club Angevin ». Il s’est alors engagé avec ce club pour perfectionner son football. Extérioriser ses ambitions au plancher de l’échiquier footballistique. Le public français tombe amoureux du jeune béninois vu son talent et sa capacité à être un ailier percutant. Il prend en otage les défenses adverses pour marquer et/ou surtout faire marquer ses coéquipiers avec des centres lasers. Le prix de son engagement avec son club paie. Le groupe du jeune béninois est aujourd’hui le 3ème du championnat Maine et Loire de France. Retenons que Moustain Folohouncho Hounhokinton, c’est des buts et des passes décisives qui maintiennent le club dans le carré d’as du championnat. Actuellement, sa réussite pousse des clubs à sa trousse pour de nouveaux contrats. Le natif d’Abomey consent alors tout le sacrifice nécessaire pour mieux se former avant d’avoir vraiment l’occasion de montrer toute l’étendue de son talent au monde entier. Tout cela n’est qu’une question de temps. « J’ai toujours éprouvé l’envie de me mettre au service de mon pays. C’est la raison pour laquelle je me bats au quotidien à travers les entraînements avant que l’heure idéale ne sonne. Ça fait plaisir d’être aujourd’hui au service d’un grand club avec qui je me sent bien. C’est un groupe bien généreux avec qui je prends du plaisir à perfectionner ma manière de jouer et tout l’essentiel pour le parcours d’un bon joueur. Je me donne assez et je suis sûr qu’un jour, j’aurai la chance de défendre les couleurs de mon pays », a martelé l’avenir du football béninois.

Comme le gouvernement béninois, les jeunes talents du pays se battent aussi pour redorer le blason du football béninois. C’est le cas de Moustain Folohouncho Hounhokinton que nous suivons de près.

Arthur Kakpo