lundi, mai 25, 2020
Home Afrique

Afrique

Afin que nul n’oublie : Cecil Jones Attuquayefio

Né le 18 Octobre 1944 à Accra, Cecil Jones Attuquayefio, joue comme tous ses camarades dans les rues de la capitale ghanéenne, avant d'intégrer en 1962, le club des étudiants nommé "Ghana Academicals Team".

Afin que nul n’oublie : Abdelhamid Kermali

Né le 27 Avril 1931 à Béjaia, Abdelhamid Kermali quitte très tôt les bancs de l'école pour s'adonner à la pratique du football à l'Union Sportive de la Médina de Sétif où il signe sa première licence en 1948

Afin que nul n’oublie : Omar Sahnoun

Né le 18 Août 1955 à Guerrouma, wilaya de Bouira (située à une centaine de km au sud d'Alger), il quitte l'Algérie à 7 ans avec ses parents pour la France, lorsque le pays accède à l'indépendance le 05 Juillet 1962.

Afin que nul n’oublie : Le « Mighty Zambia » 1993

David Efford Chabala • John Soko • Whiteson Changwe • Robert Watiyakeni

Afin que nul n’oublie : Rashidi Yekini

Rashidi Yekini, débute sa carrière de footballeur à 18 ans au club UTNL de sa ville natale, Kaduna.

Afin que nul n’oublie: Jules Bocandé

A l'instar de la plupart des footballeurs africains, Jules François Bocandé commence à taper dans la balle, dans les rues de sa ville natale de Zinguichor

Bénin – Histoire :Expedit DOSSOU-GBÉTÉ et la Magie du football !

De l'autre, le virevoltant Expedit Dossou Gbeté

Bénin – Histoire: Mesmin Koukoui ou l’araignée !

Dans les années 73 à 85, Requins, Dragons et autres l'ont connu. Specialiste des face à face. Il s'est donné corps et âme pour sa carrière, mais, malgré tout cela, Koukoui comme c'est de lui qu'il s'agit a raccroché des suites d'une blessure au genou en 1997.

L’énorme fortune de Didier Drogba

Le magazine «People with money» a dévoilé vendredi (24 avril), son classement des footballeurs les mieux payés en 2020, Didier Drogba se classe en tête !

BASKETBALL/CORONAVIRUS : « La santé avant tout », la réaction pleine d’humanisme de Abdoul Aziz Oumarou...

Dans une situation de crise sanitaire mondiale, le capitaine de l'AS Nigelec, Abdoul Aziz Oumarou ne s'en plaint pas. La santé avant tout.