Pour ce huitième acte de la confrontation Renaissance- Espoir, la parité vient d’être rétablie en terme de victoire et de trophée.

En effet, après s’être vu arracher le titre de champion il y a quelques semaines, les protégés du Coach Olodo Kochikpa ont pris leur revanche en venant à bout de leurs adversaires dans cette finale de la coupe du Bénin sur le score de 60-50.

Dans cette rencontre indécise, ce sont les joueurs d’Espoir qui ont ouvert les hostilités avec le premier panier inscrit par Daniel Yabi (absent lors de l’ultime match du championnat). La réponse du récent champion est venue sur un trois dans le corner de Cédric Capo-Chichi. Et c’est fort d’une adresse de part et d’autre que le premier quart-temps a pris fin sur un avantage pour Espoir (23-19).

Dans le deuxième acte le jeu s’est équilibré mais les défenses ont pris le pas sur les attaques. Les pertes de balles et les tirs ratés des deux côtés ont contribué à un faible score inscrit dans cette période. La mi-temps interviendra sur le score de 32-29 pour les visiteurs (Espoir).

*Troisième quart-temps de folie pour Espoir*

Après la pause, les coéquipiers de Rétice Assinonvo ont mis le pied sur l’accélérateur à la faveur d’un 13-0 i initié grâce surtout à Kamilou Salou, Daniel Yabi et Roméo Tessi. Les locaux tentent de sonner la révolte grâce aux paniers de Serge Adeossi et Moussa Diene mais rien n’y fit.
Le dernier acte a permis à Espoir de gérer son avance grâce aux apports de Yabi, Salou, Assinonvo qui ont fait montre de leurs expériences.
Espoir prend donc sa revanche sur son challenger et remporte ainsi le premier trophée majeur de son histoire.

L’occasion de saluer tout le travail abattu en amont par le staff et féliciter les joueurs qui ont fait montre de tout leur talent.

Régis ATINGAME

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here