En marge des derniers championnats nationaux de boxe qui ont eu lieu à la place Goho d’Abomey du 2 au 3 septembre 2017, le président de la Fédération béninoise de boxe (Fébéboxe) a rencontré les responsables des clubs et des Ligues. Lors de cette séance, il était question pour le président Germain Mehinto et les autres membres du bureau, de discuter avec les acteurs de la discipline. L’objectif visé par le comité exécutif de la Fébéboxe est de s’enquérir des difficultés auxquelles ils sont confrontés. Autres points abordés au cours de cette réunion sont relatifs aux clubs actifs et régulièrement enregistrés mais aussi le fonctionnement des Ligues et la tenue de leurs réunions périodiques. A cet effet, il en ressort que les Ligues peinent à organiser leurs activités de façon régulière. L’autre fait aussi déplorable que regrettable est que, la plupart des Ligues, ne comptent que quatre clubs, excepté celle de l’Atlantique-Littoral qui en a au total 14. Une situation qui n’a pas laissé sans réaction le président de la Fébéboxe. Ainsi, Germain Mehinto a exhorté les responsables de ces différentes Ligues d’œuvrer pour l’animation de la boxe dans leur juridiction. Mais pour les accompagner dans l’accomplissement de leur mission et l’atteinte des objectifs, il est prévu des sessions de formation des animateurs. «Des moyens conséquents seront envoyés », a-t-il laissé entendre avant d’inviter les Ligues à envoyer le nombre des clubs sous leur juridiction avant le 5 octobre 2017. Désormais, on peut affirmer que la relance de la boxe béninoise est la priorité du président Germain Mehinto qui ne cesse de mettre les moyens et de s’impliquer davantage afin que la boxe au Bénin retrouve ses lettres de noblesse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here