Chaque mercredi, votre site 90mnfoot vous propose sa rubrique sur cette vaillante génération de footballeurs béninois qui écrit une page de l’histoire du foot local en disputant le mondial junior aux Pays-Bas en 2005.

Pour ce nouveau numero, cap est mis sur l’un des protagonistes de cette belle aventure, en l’occurrence le goleador Razak Omotoyossi.

Un footballeur atypique qui a connu des hauts et des bas.

 Qui est il ?

Natif de Lagos le 8 octobre 1985 et issu d’une famille pauvre, il a connu le foot dans les rues de la cité nigériane avant que ses parents ne s’installent au Bénin.

Découvert par la JSP (Jeunesse Sportive de Pobè), il a développé ses qualités athlétiques notamment sa pointe de vitesse et son sens de but dans ce club.

Sélectionné en 2005 pour la CAN Junior qui a lieu au Bénin, il marqua un but et permis aux Écureuils junior de se qualifier pour la première fois de leur histoire à une compétition internationale de la FIFA, le mondial junior aux Pays-Bas.

Au cours de cette compétition il se révèle aux yeux du monde en livrant de grandes prestations et étant auteur du premier but béninois dans la compétition. Malheureusement, l’équipe est éliminée au premier tour. Cependant, il signe son premier contrat à international à l’issue de ce mondial, avec le  Sheriff Tiraspol. Ce fut donc le début d’un périple professionnel avec une succession de clubs dans lesquels il ne sera pas constant. Celà est surtout dû à ses écarts de comportement. Il aura parcouru environ une quinzaine de clubs depuis ses débuts à la JSP en passant par Helsingborgs, Al Nasr,Metz, Zamalek, Olympique Safi. Sa meilleure saison est celle de 2007-2008 passée en Suède dans le club d’Helsingborgs où il participa à l’Europa League, termina meilleur buteur du championnat avec 14 buts à égalité avec Marcus Berg. Il aura aussi le mérite de côtoyer au cours de ce séjour, le buteur de classe mondiale, Henrik Larsson.

 Parcours en sélection nationale

Parallèlement à sa carrière en club en dents de scie, le « Taureau de Pobè » aura plus que réussi en équipe nationale béninoise.

Grand artisan des qualifications pour les CAN 2008 et 2010, il est l’actuel meilleur buteur du Bénin en coupe d’Afrique (2 buts) d’une part et d’autre part le meilleur buteur de l’histoire dès Écureuils avec 21 buts. Il aura donc marqué de son empreinte la sélection nationale.

Statut actuel

Depuis sa dernière apparition sur le maillot national et une convocation pour les matchs des éliminatoires CAN 2017 contre le Soudan du Sud, Omotoyossi peine à retrouver un club de niveau et se trouve actuellement au Nigeria sans club professionnel.

Mais selon des sources sûres, le joueur serait en négociations avancées avec un club éthiopien pour un contrat (les détails vous seront donnés plus tard).

 Palmarès de Razack

Doté d’une excellente pointe de vitesse, d’un bon engagement physique lors des duels et d’une finition digne des grands attaquants, « Omogoal » a un palmarès international pas trop garni avec les titres de champion de Moldavie 2006 et 2007 (Sheriff Tiraspol) et finaliste de la supercoupe de Suède en 2007 avec Helsingborgs.

En sélection il a glané la médaille de bronze lors de la CAN Junior 2005 à la faveur de la troisième place obtenue par le Bénin face au Maroc.

 

Régis ATINGAME

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here