Le championnat Vitalor Ligue 1 n’est qu’à sa 3e journée mais de jeunes pépites se font déjà remarquer. Ce jour, 90mnfoot a eu l’honneur de recueillir pour ses fidèles lecteurs les confidences d’une des promesses de la sélection Junior. Il s’agit de Mohamed SAKA, un jeune joueur, très talentueux milieu du Football Club BEKE, basé à Bembereke dans le Nord Est du Bénin.

Récemment tu as été rappelé en sélection avec les Écureuils juniors, quels sentiments t’animent en ce moment ?

C’est une sensation de joie. C’est toujours bien d’être appelé en sélection donc je suis ravi de porter à nouveau ce maillot et de défendre les couleurs du pays avec fierté.

Installé dans l’entrejeu de BÉKÉ FC depuis la saison dernière, tu es l’un des éléments clés sur qui compte le coach et l’équipe en terme de maturité. Qu’est-ce-que tu comptes apporter à l’équipe cette saison ?

C’est vrai je suis trop jeune avec néanmoins un peu d’expériences, si je peux me le permettre puisque j’étais là depuis la saison dernière. On a pas été très loin des play-offs. J’ai beaucoup appris et donc cette année, je suis confiant, engagé et prêt pour aider l’équipe à être plus haut dans le classement.

Tu fais partie des jeunes qui ont été formés au Brésil. Qu’est ce que cela t’a apporté de plus à ta carrière de jeune footballeur?

Cette formation m’a apporté beaucoup de choses. D’abord, j’ai appris la base du foot. Comment me comporter en tant que joueur sur le plan tactique et physique. Comment jouer sur un terrain foot. Tous ces enseignements m’aident beaucoup aujourd’hui et comme vous le savez, après le retour au pays on a pas eu une continuité par rapport à ce projet et cela m’a en quelque sorte un peu ralenti.

Comment vis-tu ce début de saison du club?

Avec nos deux matchs nuls, on est pas forcément déçu parce qu’on a pas encore perdu, mais c’est toujours difficile de jouer sans gagner. On a un groupe bien soudé avec beaucoup de joueurs qui ont pas mal d’expériences, avec les anciens et quelques nouveaux qui sont arrivés pour renforcer le club. Nous avons des dirigeants qui nous font confiance et on fera de notre possible pour hisser haut BÉKÉ dans le championnat.

Quelles sont tes ambitions personnelles et aussi pour le Club ?

Pour le club, c’est déjà d’essayer de finir le plus haut possible à défaut de gagner le championnat. Ceci pour le bien du club et certainement pour moi aussi pour qu’à titre personnel cela puisse m’aider à me valoriser et montrer de quoi je suis capable pour monnayer mon talent dans d’autres pays.

Sortir du pays c’est le rêve de tous jeunes joueurs. Dans quel championnat aimerais tu évoluer ?

Je rêve jouer dans le championnat français, puisque beaucoup de grands joueurs se sont fait un nom en passant par là donc c’est mon souhait.

Quel est l’état d’esprit du groupe pour le match d’aujourd’hui face à AYEMA?

Nous sommes sereins. Le groupe est prêt. On a travaillé pas mal dans la semaine pour préparer ce match. On a eu à corriger certaines choses par rapport au match précédent donc cela nous donne une certaine confiance et on espère rentrer de Missrété avec les trois points.

Ton mot pour la fin?

J’aimerais remercier les journalistes, le coach et son staff et surtout le président pour ses actions envers nous les joueurs et le club. Il fait énormément pour hisser au plus haut le nom de BÉKÉ FC .

DJOSSOU Adonis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here