» Notre objectif c’est de monter en Ligue 1″

Bonsoir monsieur le président veuillez vous présenter.

On m’appelle Ernest Agbevo, président du club Hodio Fc de Comé.

Dites-nous, pourquoi avoir choisi ce nom Hodio à côté d’autres comme Lions, Panthères etc??

Oui, justement cette question plusieurs personnes me la posent. Mais laissez moi vous dire que ce n’est pas un nom choisi au hasard. D’abord, je tiens à vous dire qu’en sport, le nom d’une équipe ou d’un club importe peu. C’est le travail qui donne un nom à un club et non le nom. Ensuite, revenant sur votre question, je voudrais vous dire que Hodio en milieu Watchi et Mina est un cri de guerre, de courage. Lorsqu’on dit Hodio cela veut dire est ce que vous êtes prêts?? Et puis aux autres de répondre Ho, ce qui veut dire également « nous sommes prêts ». Donc Hodio veut dire  » Nous sommes prêts pour la guerre ». En réalité, par ce nom, on a voulu mettre en évidence la culture Watchi dans le sport. Donc, c’est un jumelage Culture-sport.

À ce jour, quel bilan peut-on faire de ce club???

Parlant de bilan, je dirai que c’est mi fruit mi raisin. Puisqu’on a commencé l’aventure, on n’a même pas encore fait 10 ans. Rapidement on a quitté la ligue 3 pour la Ligue2. L’année en ligue 2, on n’avait pas bien négocié nos différents matches sinon, on pourrait monter facilement. C’était un manque de concentration quand on avait le vent en pourpre, on n’a pas su profiter. Et la suite, nous a échappés. Mais, cette année on espère que les choses iront tel qu’on les a souhaitées.

Nous sommes en début du championnat et vous avez fait deux matches deux victoires, quelles sont vos impressions???

Elles ne doivent qu’être bonnes. En tant que président, je suis ravi parce que cette équipe, on l’a montée depuis trois à quatre ans. On a pris du temps pour corriger les imperfections. Et on continue le travail. On veut grandir mais respecter les étapes et respecter chaque adversaire. Ceci dans un fair-play absolu. Avant le début du championnat, on a fait des matches amicaux. On a réalisé des victoires, des défaites et aussi des nuls. Mais, cela importe peu puisqu’on préparait une compétition. Nous y sommes donc de pleins pieds. Ce qui reste c’est de continuer le travail. Espérer que la mayonnaise prenne véritablement, savoir surtout négocier nos matches à l’extérieur et vous verrez. C’est vrai, ça sera difficile puisque le championnat c’est au moins 6 à 7 mois. Mais, avec les moyens que nous avons, nous espérons faire le mieux pour non seulement atteindre nos objectifs mais aussi et surtout se faire remarquer. Au pire des cas, on va se maintenir. Une chose est sûre, on ne jouera pas les derniers rôles. Notre objectif principal, c’est la montée en ligue1. Cela n’est pas impossible, dans la mesure où nous disposons des ressources humaines de qualité pour y parvenir. À notre tour nous autres dirigeants, nous ferons ce qui est de notre ressort pour être à la hauteur des besoins du club. Donc notre objectif c’est de monter.

Sera – t il facile??

Non, je le sais mais, on peut y arriver. Vouloir c’est pouvoir. Et qui veut, met les moyens. Et quand les moyens y sont, il y a motivation. Des motivations on peut soulever une montagne. D’ailleurs, on n’a pas droit à l’erreur. Nous représentons tout un département (Le Mono) et non une commune. Raison de plus pour ne pas se décourager ou ne pas faire piètre figure. Nous sommes conscients de l’enjeu. C’est au total, 6 équipes qui descendent. Dans ce cas, on ne doit pas jouer les derniers rôles. On doit prendre au sérieux tous les matches. Et étudier les adversaires. Puisqu’autant on veut gagner, autant les autres aussi le veulent. C’est de bonnes guerres. Ce qui est sûr on sortira notre épingle du jeu.

Et si on vous demandait votre appréciation par rapport au niveau du championnat??

Pour l’heure, on ne peut pas demander mieux aux joueurs. Puisque nous sommes en début du championnat. Ils étaient sans compétition depuis des mois. On vient donc à peine de commencer. Pour espérer voir le vrai niveau de nos équipes, il faut attendre à partir de la 8 eme journée pour découvrir le vrai niveau de tous les clubs.

Un appel à lancer.

Si j’ai un appel à lancer, c’est de remercier le ministre des sports pour le rôle qu’il a joué jusqu’à la reprise du championnat. Ensuite, remercier aussi la fédération en particulier le président Mathurin de Chacus qui est toujours à l’écoute pour nos doléances et qui ne ménage aucun effort pour nous soutenir . Enfin, pour le match des Écureuils, je voudrais appeler tout le peuple béninois à savoir que rien n’est perdu mais qu’on doit gagner à Cotonou en mars prochain et se qualifier. Pour ce qui me concerne, je ferai déplacer un bon nombre de supporter depuis le Mono pour venir soutenir l’équipe nationale.

Merci à vous.

Réalisé par Richard Mensah Elom Agbenomba

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here