Le déplacement était annoncé compliqué vues les circonstances actuelles, et bien décidés de gagner pour leur coach et le Président, les hommes de l’honorable AHOUANVOEBLA ont courbé l’échine devant ceux du Président GBIAN. Avec un trio arbitral phénoménal notamment un assistant de Bembereke qui a plus parlé sa langue avec les joueurs locaux pour les replacer qu’il n’a levé son drapeau ou pour jouer son rôle.

Au début du match les joueurs de BÉKE FC ont monopolisé le ballon et se sont créé les meilleures occasions durant le premier quart d’heure.
À la 18e minute sur un long ballon, Samiou TCHATAKORA se défait de son vis à vis et frappe mais son ballon placé loin de portée de KOKOU Arias mais un défenseur contre le ballon.
Sur une attaque de AO, Albert ADEGNANDJOU est fauché par un défenseur. Le coup-franc exécuté par Seun OLOKE est contré par le mur ;
le corner obtenu et botté par Emmanuel Henry, l’homme aux 3 passes décisives est repris par Seun OLOKE SEUN et est sauvé par un adversaire sur la ligne et c’est sur cette contre attaque que BÉKE ouvre le score grâce à DAVON Cramer numero 17 idéalement servir par Samiou TCHATAKORA.
1-0 le stade exulte AO est piégé et doit réagir.

Après l’ouverture du score les visiteurs ont mis le pied sur le ballon en essayant de revenir au score mais sans y parvenir.
Et c’est dans ce moment que AO a été piégé par l’adversaire aussi aidé par l’arbitre qui a accordé Un coup-franc inexistant à la 34ème minute transformé en but par Samiou TCHATAKORA qui aura marqué un beau but.

Mené 2-0 par BÉKE avec un arbitrage dont les décisions ont été en faveur des locaux en commençant par le premier carton jaune du match octroyé injustement au capitaine de AO, ODJO HENOCK sur une faute inexistante, et un autre pour Émile MAHUSSI qui a récupéré le ballon dans les règles de l’art, comme l’exige le football et d’autres actions.
C’est sur le score de 2-0 que l’arbitre mettra fin à la première période.

Au retour des vestiaires, les Verts et Blancs sont revenus avec plus d’envie et voulaient vite marquer.
Hélas malgré la forte possession et les occasions obtenues, Emmanuel Henry, Henock ODJO et autres n’ont pas trouvé la faille.
Les visiteurs ont été largement supérieurs à l’équipe locale sur ce deuxième acte malgré certaines phases de jeu auraient pu permettre à BÉKE de prendre plus d’avance.
C’est sur le score de 2-0 que l’arbitre mettra fin à cette rencontre.
Désormais 6ème, les protégés de l’honorable AHOUANVOEBLA vont essayer de corriger le tir à domicile le week-end prochain face à ASPAC.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here