Il est le premier atout offensif de son équipe, muet durant huit journées de Vitalor Ligue 1, il est désormais à cinq buts marqués depuis et deux passes décisives. Il fait partie des meilleurs buteurs du championnat. Capitaine de son équipe, il porte son équipe à des moments importants et fait toujours la différence quand il le faut. Calme, doté d’une bonne vision de jeu, il est l’un des joueurs les plus techniques et rapides de son effectif et du championnat. Renard des surfaces, il est toujours mieux placé et sent toujours les bons coups.

Double buteur et passeur lors de la onzième journée face à Soleil Fc, apprenons un peu plus sur le capitaine des Verts et Blancs d’Avrankou.

Presente-toi aux lecteurs du site 90mnfoot.

On m’appelle Enock Blessing ODJO attaquant de Avrankou Omnisport, un club formidable dont je suis également le capitaine.

Quel est ton parcours sportif ?

J’ai longtemps évolué dans ce club, au point où beaucoup de personnes pensent même que j’y suis jamais parti mais non, j’ai commencé tout petit dans les pépites de ma commune avant de taper dans l’œil des dirigeants d’Avrankou Omnisports qui sont venus me chercher. Après quelques années, j’ai fait une saison avec l’As Police avant de revenir ici. Après plusieurs tests concluants au Nigeria où j’ai évolué pendant près d’une saison du côté de Remo Star où tout ne s’est pas bien passé. Je suis revenu dans le championnat béninois parce-que tout est mieux organisé et le climat est favorable à l’expression des acteurs du foot que nous sommes même si tout n’est pas parfait dans certains clubs.

Après onze journée de championnat quel bilan tirez-vous sur le plan collectif et personnel ?

Après onze journées de championnat le bilan collectif est positif, nous sommes bien ancrés dans la première moitié du classement et nous abordons chaque match avec beaucoup plus d’envie. Le groupe est solide et nous avons le soutien de nos supporters qui ne cessent de nous encourager. Nous avons vraiment un groupe formidable où chaque joueur sait qu’il est ici en famille. C’est ça le football après tout, le savoir-vivre.
Au niveau personnel, je donne le meilleur de moi mais je sais qu’il faut travailler encore et encore pour atteindre les sommets. J’y arriverai car j’essaie de mieux donner ce que je sais faire pour le collectif.

Quelles sont vos difficultés depuis le début du championnat ?

Des difficultés, nous n’en avons pas, nous avons des objectifs à atteindre et nous donnons tout pour y arriver. C’est vrai tout n’est pas rose sur le chemin du succès et il faut y aller.

Muet devant les buts jusqu’à la 8ème journée où tu as débloqué ton compteur but, tu comptes désormais 5 buts. Parle moi de ta période difficile surtout et comment te sens-tu depuis ce match face à la JAC ?

Le football est un sport collectif, quand c’est pas moi qui marque et qu’un partenaire marque, le plus important ce sont les 3 points. Je vous le rappelle c’est un sport collectif. Vous avez oublié peut-être de souligner mes 2 passes décisives. Les buts quand ça vient, il faut les mettre c’est le plus important. Mais j’essaie de donner des buts aux autres aussi c’est aussi important pour moi.

Quel est ton objectif pour la saison ?

Mon objectif premier c’est d’abord que mon groupe se maintient et s’il y a lieu de terminer plus haut dans le classement nous allons nous battre pour.
Je ne vous le cache pas, j’ai envie de briller dans ce groupe et de faire briller mes partenaires pour le bonheur des supporters.

Comment se passe la journée du Capitaine d’AO ?

La journée du capitaine, est comme celle de tout autre joueur de football. Très tôt réveillé, je commence par rendre grâce à Dieu pour les bienfaits, après mon petit déjeuner, mon entraînement personnel, car vous le savez si bien qu’il faut travailler beaucoup dans ce sport. Ensuite je me repose et c’est parti pour les entraînements de groupe, dans l’après-midi.
Vous le comprenez, ma journée c’est la prière, le travail et le repos.

Quelles sont tes relations avec le Coach Rachad Chitou ainsi que son staff ?

Le coach c’est notre leader, c’est un exemple à suivre, il apporte beaucoup au groupe mais particulièrement à ma personne. En me nommant capitaine il a dû voir en moi les qualités d’un capitaine, on se parle très bien comme papa et enfant. il fait confiance au groupe et nous fait vraiment progresser. Ce qu’il m’a apporté, c’est beaucoup plus de confiance et quand vous avez la confiance vous pouvez tout dans le football.

Qui sera le meilleur buteur du championnat Vitalor Ligue 1?

C’est un objectif personnel pour moi attaquant que je suis, mais il ne passe pas avant le groupe, être meilleur buteur de la vitalor ligue 1 est un objectif, mais pas une obsession. J’aborderai chaque match avec la même envie de me faire plaisir et faire plaisir aux supporters

La CAN 2019 c’est un rêve pour toi ? Veux-tu y prendre part ?

Jouer la CAN pour son pays est toujours l’ambition de tout joueur de football. Je donnerai tout pour y être. Mais avant ça il faut travailler pour mon club et c’est ce que j’essaie de faire chaque jour que Dieu m’aide.

Un mot à l’endroit de ceux qui t’ont soutenu dans les périodes difficiles.

Ils sont nombreux ceux qui me poussent vers les sommets. A tous ceux là je dis merci. Je ne les deçevrai pas je les garde tous dans mon coeur.
Merci à vous.

BOKO Edgard

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here