Par Jules Sessiwèdé TOVODOUNON

Les journées se suivent et se ressemblent pour l’équipe de l’UNB FC. En grande difficulté, les Universitaires livrent ce week-end un grand match face à un adversaire par des moindres, Espoir de Savalou. Un adversaire mieux logé dans le
championnat et qui se bat pour la monté. Ce match qui compte pour la 14ème journée du championnat national de football de Ligue 2 du Bénin vient dans un contexte particulier pour l’équipe de Médard TOTIN. Après une série noire de 10 matches sans succès, l’UNB court derrière son match référence pour relever la tête.

Le match : UNB-Espoir

L’équipe de l’UNB reçoit ce dimanche Espoir de Savalou dans une rencontre qui parait très
déséquilibrée sur papier. Les Universitaires sont
actuellement cantonnés à la zone de relégation ,logés à la 15ème place du classement après seulement 13 journées de championnat. Une situation qui est actuellement loin de répondre aux objectifs de départ du club conduit par Médard TOTIN. L’objectif fixé au début de la saison étant la montée en ligue 1. Un objectif désormais revu à la baisse pour un club de l’UNB qui se bat désormais pour le maintien.

En face, Espoir de Savalou joue dans un tableau où quatre équipes se battent pour récupérer les deux places en jeu pour la montée (AS Cotonou, Real Sport, Hodio et Espoir). Le club de Savalou
est actuellement 4ème au classement (27 points) à deux longueurs du leader AS Cotonou (29 points). Un total bien loin du niveau d’un club de l’UNB actuellement en plein doute.

Le contexte

Battu par Dadjè FC 1-0 lors de la 13ème journée,
l’UNB traverse une période difficile dans le championnat national de deuxième division du Bénin. Et pourtant, l’entame de saison du club du président Franck HOUSSOU ne présageait pas une suite de saison aussi chaotique qu’elle parait
actuellement.
Les Universitaires ont démarré la saison tambour battant avec une première en déplacement 2-0 face à Taneka lors de la première journée à Djougou. Les coéquipiers de Koussaba Aboudou vont ensuite enchainer avec un succès 3-0 acquis
à domicile face aux Cavaliers de Nikki. Et depuis, l’UNB se retrouve en difficulté avec une série de 10 matches sans succès. La plus lourde défaite étant le cuisant 5-0 concédé à domicile face au Real Sport de Parakou. Un triste bilan qui laisse les Universitaires dans les profondeurs du classement de la ligue 2.
L’objectif pour l’UNB est clair. Réaliser l’exploit de battre l’actuel 4ème du championnat pour
s’offrir une bouffée d’oxygène. Mais ça s’annonce compliqué pour une équipe dont la dernière victoire à domicile remonte à la deuxième journée du championnat. Espoir débarque au Campus d’Abomey-Calavi ce dimanche avec pour ambition de remporter les 3 points pour retrouver le podium. L’entraineur des ‘’Soha Boys’’, Jules KOUDJODJI, a d’ailleurs bien lancé les hostilités dans la plus grande modestie.

Des raisons d’y croire pour l’UNB ?

Avec une attaque inefficace, l’UNB fera face à une défense qui encaisse moins. Espoir n’a encaissé que 6 buts en 12 matches disputés. Pour sauter ce verrou offensif des Bleus de Savalou, les hommes de Médard TOTIN vont devoir montrer plus d’envie et faire preuve d’une grande précision dans les phases offensives. Ce qui sous-entend qu’il faudra faire mieux que dans les matches précédents. En 12 matches disputés, l’UNB n’a inscrit que 11 buts soit une moyenne de buts de
0,91 par match. Ce qui traduit bien les difficultés de l’équipe estudiantine dans les phases offensives. Pour corriger le tir, Médard TOTIN a fait travailler sa troupe sur les attaques placées,
les contre-attaques et la maitrise du jeu en milieu de terrain et surtout l’importance du repli défensif.
Ganiou Daouda et ses compères de l’attaque savent donc à quoi s’en tenir.
Et si devant il faudra être efficace, la défense va être encore plus solide pour conduire l’équipe à réaliser l’exploit tant espéré. L’UNB dispose
actuellement de l’une des mauvaises défenses de la ligue 2 avec 18 buts encaissés en 12 matches, une moyenne de buts encaissés par match évalué à 1,5. En dépit de toutes ses limites et faiblesses, les
Universitaires ont tout de même de quoi croire à l’exploit face à Espoir de Savalou. Tout d’abord parce qu’ils évoluent devant leur public même si
la rupture de confiance s’est installée entre le club et ses supporters depuis quelques journées.
Dans une position de petit poucet face à un adversaire en pleine confiance et grandissime favorite, l’UNB peut prendre exemple sur les Cavaliers de Nikki vainqueurs de Real Sport de Parakou 2-0 lors de la 13ème journée. Une victoire surprenante devant une équipe pourtant jusque-là invaincue. S’il est vrai que les matches se suivent mais ne se ressemblent pas, l’UNB FC a de quoi y croire fermement. Mais ceci passe par un match plein et de haute volée. Les joueurs sont donc prévenus.

L’UNB FC tient-il son match référence pour enfin relever la tête ? Réponse au soir de la rencontre qui se dispute ce dimanche à 16h sur la pelouse synthétique de l’Université d’Abomey-Calavi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here