Agé seulement de 19 ans, il est déjà très important dans le dispositif tactique de Soleil FC. Il étonne par sa maturité et sa vision du football. Jeune et très ambitieux, Benjamin KINKINGNINHOUN rêve grand pour sa carrière. Mais fort de ses qualités, l’avant-centre de Soleil FC sait ce qu’il a amélioré pour aider son club à se maintenir en Ligue 1. En attendant, place au bilan.

Par Jules Sessiwèdé TOVODOUNON

La saison

Engagé en Ligue 1 cette saison, Soleil FC avait pour objectif de viser le haut du classement. Un objectif qui sera très vite revu à la baisse puisque le club d’Akpakpa va connaitre une suite de saison très compliquée. Avec l’effectif le plus jeune du championnat, Soleil FC termine la phase aller à la dernière place avec un bilan de 12 défaites, 4 victoires et un nul. Les hommes de Jonas BIDE ont notamment terminé la manche aller du championnat avec une sensation. La victoire 1-0 obtenue devant le leader et champion en titre, Buffles, lors de la 19ème et dernière journée. De quoi finir en beauté pour préparer sereinement les matches retour. Mais pour mieux faire, l’entraineur Jonas BIDE va devoir compter sur un meilleur rendement de ses joueurs dont Benjamin KINKINGNINHOUN.

De la Quatrième division à la Ligue 1, l’ascension fulgurante de Benjamin KINKINGNINHOUN.

Inconnu de la sphère du football Béninois, ce jeune attaquant de pointe connait un parcours atypique. Il y a encore un an, Benjamin KINKINGNINHOUN évoluait encore en division amateur, la quatrième division du Bénin, avec le club Impact Sportif de Lokossa. Il se fait rapidement un nom grâce à son sens de buteur avec 12 buts inscrits en 14 matches. Inscrit dans l’effectif de Soleil FC pour la campagne 2018-2019 du championnat de Ligue 1, Benjamin s’impose peu à peu comme l’un des éléments clés de son équipe. Très sollicité par Jonas BIDE, il a contribué aux 4 victoires remportées par son équipe. Il a notamment inscrit deux buts décisifs lors de la victoire obtenue par Soleil FC respectivement face à la JSP et Dynamo d’Abomey. https://youtu.be/bTHCo6MhKwQ
Son physique impressionnant fait de lui l’un des joueurs les plus sollicités par l’entraineur du club. Benjamin KINKINGNINHOUN a disputé les 19 journées de la phase aller soit 18 matches joués. Tout simplement impressionnant pour un jeune de 19 ans qui fait ses premiers pas dans l’élite du football Béninois.

Une première saison et des promesses

Jeune pépite du football Béninois, Benjamin KINKINGNINHOUN est sans nul doute l’une des révélations de la phase aller de la Ligue 1 Béninoise. Il enchaine les matches et rien ne semble l’arrêter dans sa quête permanente de progresser. Avec sa technique de course fluide, cet avant-centre de 19 ans peut éliminer ses vis-à-vis et semer la pagaille dans la moitié de terrain adverse. Il se montre également capable d’analyser rapidement son adversaire et de produire les appels adéquats pour le battre. Des qualités qui font de lui l’un des joueurs à suivre dans le championnat. Bientôt une première convocation chez les U20 du Bénin ?

Un professionnalisme déjà bluffant

A seulement 19 ans, Benjamin KINKINGNINHOUN souhaite exploiter pleinement son potentiel. Pour ce faire, il connait déjà ce qu’il faut améliorer pour aller très vite de l’avant. Malgré des débuts prometteurs, le natif de Bassila , ne compte pas s’en contenter. « Je ne suis pas très satisfait de la phase aller au point de vue personnel » reconnait le joueur du haut de ses 1m77. Ayant pris conscience de ses faiblesses et de ses défauts qu’il faudra travailler, il se fixe des axes de progression, notamment au niveau de son volume de jeu et de la récupération physique. « Pour la phase retour il y aura beaucoup d’amélioration dans mon jeu, pour faire évoluer mon compteur de but qui sait arrêter à deux depuis un moment. Mais déjà pour la phase retour des dispositions sont déjà prise pour augmenter mon temps de récupération après l’entraînement, ce qui a fait défaut dans la phase aller» laisse-t-il entendre. La preuve que le jeune attaquant sait qu’il a encore une grosse marge de progression à atteindre. Cela vient en complément d’une hygiène de vie irréprochable et le joueur le sait. « J’ai pris bonne note de ce qu’il faut que je change dans mon jeu et dans la vie active. ».

Le championnat s’annonce encore long et il faudra tout donner pour faire sortir Soleil FC de la zone de relégation et assurer le maintien. Et pour y arriver, Benjamin KINKINGNINHOUN sait qu’il sera plus que jamais sollicité et mieux qu’à la phase aller par son entraineur Jonas BIDE.

90mnfoot

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here