[ Éden Hazrad]

Le Belge s’est entraîné au rythme de ses coéquipiers et vise déjà Manchester City. Pendant les courtes vacances, il a travaillé dur sur sa cheville pour éviter qu’elle ne s’enfle.

« C’est la pire saison de ma carrière », a déploré Hazard dès la fin du championnat, alors que les échos de la célébration résonnait encore. Le Belge, qui revenait d’une opération à la cheville, n’avait pu être titulaire que dans cinq des onze matchs qui restaient à disputer après la pause. La zone endommagée continuait de gonfler, le joueur ne se sentait pas en sécurité et Zidane avait donc préféré le laisser au repos. La seule chose que Madrid doit gagner est de se qualifier pour la finale à Lisbonne. C’est pourquoi voir Hazard travailler au même rythme que ses coéquipiers hier était la meilleure nouvelle pour l’entraîneur français.

Pendant la semaine de vacances, le belge a suivi un plan de travail strict avec l’un des kinésithérapeutes de Madrid. Le drainage de la zone pour éviter l’accumulation de liquide synovial est la première étape pour que le joueur ne ressente plus de douleur. Ce traitement va lui permettre d’arriver sans surcharge d’efforts à City.

Zidane espère que Hazard répétera après cette pause une performance similaire à celle qu’il a réalisée lors de son retour à Eibar. L’idée, cependant, est de ne pas trop le forcer cette semaine. Il existe une croyance de la part du corps technique selon laquelle, au-delà du fait qu’il a récemment dû retirer le liquide synovial de la zone, étant donné que sa cheville a été opérée deux fois, le principal problème du Belge réside dans la peur psychologique d’une rechute.

Eden Hazard avait raison quand il disait que c’était sa pire saison en tant que professionnel. Du moins, depuis qu’il a goûté à l’élite. L’année dernière, il a marqué 21 buts en 52 matchs pour Chelsea. Dans celui-ci, avec Madrid, il n’a pu obtenir qu’un score de 1 sur 21. Avec sa signature, Madrid a repris le chemin des galactiques après une période où Cristiano et Bale avaient été à la tête du projet. On espère toujours qu’à 29 ans (le même âge que l’arrivée de Zidane), le Belge pourra le faire.

Peu de joueurs peuvent être plus à l’aise que Hazard dans un match contre une équipe anglaise.

Il a joué 302 matchs pour Chelsea, dont 245 en Premier League et 13 contre City (il en a gagné cinq, autant qu’il en a perdu, et a fait trois nuls).

[Classements probables]

À lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here