À la découverte du nouvel entraîneur d’ASPAC

Jeune dans l’univers du football béninois mais Pétri d’expériences et de talent, voici quelques informations sur le parcours du nouvel entraîneur des portuaires.

Parti du Bénin pour une carrière de footballeur en Europe, il a passé quelques tests en Allemagne avant de s’installer finalement en France. Il a évolué en DHR respectivement avec l’AS CALABRIA MIA, VGA ST MAUR, CHANTIER PARIS U/A, KREMLIN BICETRE et ISSY LES MOULINAUX. Une expérience professionnelle en tant que footballeur, conjointement lancée avec la périlleuse carrière d’entraineur. BIO BERRY TOURE Abdel Malick à l’état civil, puisque c’est de lui il s’agit est aujourd’hui entraineur de football et éducateur sportif, diplômé de la Fédération Française de Football.

Organisateur, encadreur et recruteur ,il est également formateur de COACH sur le principe de formation à la base, après avoir validé tous les modules à la Ligue de Paris Île de France. Également titulaire du CFF3 ( Certificat Fédéral 3 de la Fédération Française de Football), Abdel Malick est plus connu pour sa rigueur et sa dextérité dans les prises de décisions. Des qualités qui ont valu au natif de Porto Novo une certaine notoriété de l’autre côté de l’hexagone, avec pas mal d’expériences acquises, notamment le 4e tour de la coupe Gambardella ( Coupe de France des U19) le titre de Champion du Val de Marne ( Seniors) et étant Coach titulaire en Ligue DHR ( Division d’honneur Régional) , pour ne citer que ceux-ci. 
Lesquelles expériences accumulées avec les clubs entrainés qui pourraient sans doute faire le plus grand bien au football béninois.

L’aventure béninoise

Sa première expérience comme entraîneur des Cavaliers FC de Nikki, lors de la Saison 2018-2019 en Ligue 2 lui a permis de graver son nom dans les annales du football béninois, avec 8 victoires consécutives. Une première et un record qui n’a jusque là pas été battu (Ligue 2 et Ligue1).

Les belles histoires ont toujours un début

Appelé en renfort en toute fin de la première moitié de saison (2019-2020) pour sauver la barque UPI ONM en immersion, BIO BERRY TOURE Abdel Malick, n’a pas perdu assez de temps pour modeler l’équipe des universitaires à sa manière. Il a d’abord obtenu une victoire ( 1-0) face aux Buffles du Borgou, doubles champions en titre. Le Réal Sport de Parakou a également fait, dans la foulée, les frais (2-0) du sulfureux Malick Touré. ASPAC a quant à lui résisté, en sortant indemne avec un score de parité (1-1), n’eut été la maladresse des attaquants de UPI ONM. 
Le « nouvel » entraîneur avait donc permis aux universitaires d’avoir un fond de jeu, avec des transmissions rapides, pouvant lui permettre de croire à un maintien. Une mission difficile, quand on observe un peu l’écart par rapport au premier non relégable avant sa prise de fonction. 6 matches deux victoires 2 nuls et une défaite ( 3-2 dans la forteresse imprenable d’Atchoukouma), c’est le bilan de ses empreintes lors de la phase retour du championnat avant l’arrêt pour cause de crise sanitaire.

Le défi ASPAC

Mal en point depuis le début de la saison, ASPAC football club vient de s’attacher les services de celui qu’ils été surnommé « Cerveau « .Malick Toure a été appelé en rescousse pour redresser un jeune effectif certainement en quête d’un nouveau discours et d’une nouvelle méthode de travail. Une mission difficile mais pas impossible quant on connaît le parcours de l’homme et son leadership de meneur d’hommes.

Boris Akan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here